• Monday 22 April 2019 - 21:24
    - Actu -  

    22/04/2019

    L'émission du 21/04, avec Yiny et Système V,  est dispo >ici<.

     

    Suivez-vous sur Mastodon :
      https://mstdn.io/@Konstroy

     

    Agenda Konstroy :

     

    On y était !!

     

    On y était...

     


     

     

     

     

     

  • Monday 22 April 2019 - 20:54
    Alors que Valéry Giscard d’Estaing entrait à l’Élysée, que Mike Brant mourait et que Bic lançait son premier rasoir jetable, rien n’engageait à l’optimisme. Alors, on mettait des coups de Doc Martens dans les pigeons et on hurlait « fuck off ! » à la face du chaland.

    Comme le disait "CRASS" : «Jésus était mort à cause de ses propres péchés, pas des miens ».

    L’expression « En crise » se faisait leitmotiv d’un Occident en plein pogo. Au-delà des looks provocateurs et des noms très évocateurs des, "Etrangleurs" aux "Reich Orgasm", un nouveau bréviaire philosophique, artistique et politique s’offrait à nous : le DIY, le DO IT YOURSELF !
    Permalien
  • Monday 22 April 2019 - 20:52
    Le batteur du groupe OTH, Didier Banon, connu sous le nom de "Beubeu", est décédé des suites d'un cancer, a annoncé le bassiste du groupe le 22 avril. OTH était un groupe mythique du punk rock montpelliérain dans les années 80 : il était allé bien au delà de la scène locale et même de la scène française, avec des tournées en Grande-Bretagne et au Canada. Il s'était dissout dans les années 90. Après la dissolution du groupe, Beubeu avait continué la musique avec le chanteur d'OTH, et collaborait avec Pascal Comelade.  

    La mort de Beubeu survient trois ans après le décès du guitariste du groupe, Dominique "Domi" Villebrun il y a 3 ans.
    Permalien
  • Monday 22 April 2019 - 13:53

    Bonjour à toutes et tous,

    Du 25 avril au 5 mai, nous invitons Bernd Langer, militant, artiste et historien antifasciste allemand, à venir parler de son ouvrage Antifa, une histoire du mouvement antifasciste allemand. Diaporama, discussion et exposition sont au programme pour une soirée ou une après-midi dans une dizaine de villes de France.

    Voici toutes les dates et lieux :

    JEUDI 25 AVRIL à 20h
    La Maison pour Tous 3 Rue de l'Écriture
    49100 Angers
    VENDREDI 26 AVRIL à 18h
    À La Wardine
    Lieu dit St Antoine  Vigneux de Bretagne
    SAMEDI 27 AVRIL à 20h
    Athénée libertaire 7 rue du Muguet 33000 Bordeaux
    DIMANCHE 28 AVRIL à 15h
    Au Chat Noir,
    33 rue Antoine Puget
    31000 TOULOUSE
    LUNDI 29 AVRIL à 19h30
    Maison des Associations et des Syndicats
    Place du 1er Mai à Castres
    MARDI 30 AVRIL à 19h
    Au MOLOTOV
    3 Place Paul Cézanne, marseille
    JEUDI 2 MAI à 19h
    Librairie La Gryffe
    5 Rue Sébastien Gryphe, 69007 Lyon, France
    VENDREDI 3 MAI à 19h
    Black market
    59 Rue Berbisey, 21000 Dijon
    SAMEDI 4 MAI à 17h
    Librairie Quartier libre
    11, Grande rue à Nancy
    DIMANCHE 5 MAI à 15h
    Librairie Libertalia
    2 Rue Marcelin Berthelot à Montreuil
    Plus d’infos ici :
    http://lahorde.samizdat.net/2019/04/09/tournee-en-france-de-bernd-langer-auteur-de-antifa-une-histoire-du-mouvement-antifasciste-allemand/
    
  • Sunday 21 April 2019 - 21:26

    Insolent, urgent, le punk marque le début de notre joyeuse autodestruction. Reportage historique sur l’émergence vacillante du punk. Sans doute un des premiers reportages en Grande Bretagne. Avec la célèbre Janet Street-Porter en commentatrice très vintage du The London Weekend Show (1975–1979).

    The London Weekend Show Punk Rock documentary featuring classic footage of The Sex Pistols, The Clash, Siouxsie and others broadcast on 28/11/76.

  • Saturday 20 April 2019 - 10:21
    Associé au mouvement punk, à l’esthétique Do It Yourself et aux politiques radicales, mais aussi à la technologie de la photocopieuse, le fanzine permet la diffusion d’expressions politiques et revendicatives de tous bords. Il fut notamment adopté par les Riot Grrrl, mouvement féministe underground féministe du début des années 1990, qui militait pour la place des femmes dans le milieu de la musique et l’appropriation des moyens de production. Au programme : fabrique et impression de fanzines à la demande, lectures au dé, massages et jeux.
    Permalien
  • Friday 19 April 2019 - 20:44

    (Ceci est une infolettre LaDistroy. Cette infolettre est envoyée environ deux fois par mois, pour s'y abonner il suffit de cliquer >ici< ) (vazy clique !)

     
    Molodoi - Dragon Libre (2xLP)Bérurier Noir - L'empereur Tomato Ketchup
(EP)
     

     

    Salut à toi camarade distronaute !

    En préambule, je tenais à prévenir notre aimable clientèle que comme prévu, les expéditions ont repris hier, jeudi, et qu'à l'heure où part cette newsletter tous les colis passé pendant la semaine écoulée ont été postés.

    Et comme prévu, les rééditions du Dragon Libre de Molodoï et de L'Empereur Tomato Ketchup des Béru sont arrivées dans nos bacs. En ce qui concerne le Molodoï, ne tardez pas trop trop, on en a pas des masses en stock...


    Cette infolettre sera exceptionnellement courte pour cause de pas le temps d'écrire... autant vous attendre à une prochaine newsletter exceptionnellement longue (on vous aura prévenus).


    ET POUR FINIR


     

    (oui déjà) (mais jetez donc un oeil au bac à soldes, on déglingue les prix à répétition)
     

    • Les Ogres de Barback étaient invités de "Par Jupiter"... c'était un vendredi, c'était donc avec Fred Fromet. A (ré)écouter en audio ou en video.
    • Gilles Bertin, l'ex chanteur de Camera Silens devenu braqueur et reconverti en auteur, est venu taper la discute chez Armadillo (disquairie historique de la ville rose, et accessoirement repaire d'activistes de longue date), pour l'émission "Dans le désordre insolite" de Radio FMR.
    • Yini est l'acronyme de Yini Is Not Youtube. Et comme son nom l'indique (ou pas) c'est un site de streaming video, fait par des punks pour des punks. Tout est basé sur des logiciels libres et décentralisés (en fait c'est une instance peertube, qui a le même moteur que notre mammouth préféré, Mastodon). Vous trouverez plus d'infos >ici<... mais aussi dimanche, en écoutant FPP (106.3) car ils sont invités de l'émission Konstroy (je vous ai déjà parlé de Konstroy, non ?)...
    • Viv Albertine, l'ancienne gratte des Slits, vient de publier un deuxième livre , "A jeter sans ouvrir". Pas encore lu, mais si c'est aussi bon que son premier, c'est de la pure balle. "Ma colère, en revanche, est intacte. Pas contre ma famille, mais contre le monde, le patriarcat. Je n’en peux plus, que les femmes soient encore et toujours écrasées. je n’en peux plus, d’essayer d’être créative depuis 60 ans, et qu’on veuille sans cesse me faire taire, de mille et une façons." (Cheek)
    • "En attendant un prochain ChériBibi vers la rentrée (des classes) 2019", Daniel publie un billet sur son blog. C'est touffu et pas simple à résumer. Mais plaisant à lire, comme d'hab... vazy, pose toi cinq minutes (ou un quart d'heure plutôt), et lis.

     

    Quant à nous, on se retrouve assez vite car y'a moult références qui attendent aux portes du catalogue et qui vont rafraichir les e-bacs de LaDistroy dans les jours qui viennent.

    Et plus que jamais ...

     

    Si vous nous kiffez, parlez de nous, diffusez-nous, linkez-nous.
    Notre principal réseau social, c'est vous !
    (don't forget it)




    Salutations distroyées !
    abFab / LaDistroy

  • Friday 19 April 2019 - 06:57

    Archéologie graphique du Punk. Un documentaire de six minutes sur l’utilisation du Letraset dans la culture punk. Une évidence physique, une technique disparue… aujourd’hui revisitée. Documentaire disponible du 17/04/2019 au 11/04/2024 !

    Une feuille de papier, un stylo et… du Letraset. Malcolm Garrett, créateur du logo des Buzzcocks, et Daniel Miller, fondateur du label Mute Records, se souviennent de cet outil : c’était facile, c’était pas cher, et c’était beau. C’est devenu la police du punk.

    Lien : Letraset, la police du punk

  • Thursday 18 April 2019 - 13:11

    Bonne question !

    Et réponses dans l’entretien en compagnie du philosophe Bruno Bernardi, spécialiste de l’histoire conceptuelle de la modernité politique et de la philosophie de J.-J. Rousseau.

    Lien : France Culture

    Illustration : Connivence littéraire

  • Wednesday 17 April 2019 - 10:45
    Alors c'est reparti, les festivals reprennent du service, et curieusement (non en fait) c'est la fête de la couille et de l'entre-soi masculin. De toutes façon c'est simple dès qu'il ya trois meufs sur une affiche on appelle ça "girlz quelquechose" (1). Alors si ya pas "girls" dans le titre c'est que ça hume le boys club à plein nez.
    Petit rappel : on appelle ça "la non-mixité subie", et c'est le symptôme d'une oppression. Contrairement à la "non-mixité choisie" qui fait partie des moyens d'émancipation d'un groupe opprimé (2).
    Permalien
KrISS feed 8.7 - Un simple et superbe (ou stupide) lecteur de flux. Par Tontof